Jours Tranquilles en Cliché

Combien de temps pourrais-je être satisfait de cette
existence ? Aussi longtemps qu’on me remarque, je suppose.

Trouverais-je assez de stimulation ? Je pourrais le faire
à la Henri Miller. Décrire les bons coups que je trouve.
Je laisserais tomber tous les trucs chiants.

Qui veut savoir ce que je pense ? J’ai la trouille d’être
utilisé comme stéréotype dans la culture moderne.

Qu’est-ce que tu peux faire quand expériences réelles
et expériences imaginaires sont indissociables?

Je désire la liberté de vivre sans freins conventionnels.

Vous croyez que je suis le genre de type qui en a
quelque chose à foutre de ce qui arrive après sa mort ?

Comments Off on Jours Tranquilles en Cliché

Comments are closed at this time.